Ma tante m' avait donné 3 kilos de beaux coings qu'il fallait bien utiliser... Il y a quelques jours, j'en ai fait de la pâte de coing et de la gelée selon la vieille recette de ma mère. J'ai utilisé 1, 5Kgs de coings la première fois et j'ai renouvelé l'opération avec les coings qui restaient quelques jours après...

Je regrette de ne pas avoir fait une tarte. Il y a quelques années j'avais fait une tarte aux coings selon une recette de C FERBER, qui était délicieuse !!!

La pâte, c'est beaucoup de travail : les coings, c'est dur à éplucher et les passer au moulin à légume, pas de tout repos... Mais le plus dur c'est encore la cuisson de la pâte qu'il faut remuer à la cuillère de bois pendant au moins 40 min, sans s'arrêter... Mais, quelle odeur agréable dans la cuisine ! Et comme le résultat est beau et bon...

On peut se dispenser de l'épluchage des coings. .. Personnement je préfère les éplucher , je trouve la couleur de la pâte plus homogène !

PATE DE COINGS :

 

  • Les ingrédients :

      -         Coings (environ 1, 5 kg) 

 

-     750 g de sucre cristallisé par kg de coings

 

 

-         Jus d’1citron

 

 

  • Préparation :

 

 

 

 

Laver et essuyer les coings Les éplucher et les couper en 4 puis épépiner.

Mettre dans une marmite et couvrir d’eau froide.

Ajouter les pépins et quelques peaux noués dans un linge.

Cuire 15 à 20 min jusqu’à ce que les fruits soient tendres.

Egoutter les fruits et conserver le jus pour faire une gelée.

 

 

 

Passer les fruits au moulin à légumes. Peser  et ajouter 750g de sucre par kg de purée et le jus de citron.

Mettre dans une bassine et cuire en remuant constamment 40 à 45 min. Selon la maturité des coings et leur teneur en eau, le temps de cuisson peut varier un peu : la pâte est prête lorsqu'elle se détache un peu du bord  et qu'un morceau qui retombe ne se déforme plus complètement. Elle a alors une belle couleur cuivrée.

Verser dans des moules (barquettes alu par exemple) et laisser refroidir :  la pâte va se figer. Conserver au frais et laisser sécher quelques jours.

On peut au bout de ce temps la couper en bâtonnets ou en dés et les rouler dans du sucre cristallisé, puis conserver dans une boîte en fer.

A mon goût, je trouve que la pâte est alors trop sucrée  ; je la préfère au naturel coupée en tranches en accompagnement d'un fromage de brebis ou coupée en dés dans un yaourt nature....

 

Je n'ai pas de problème de conservation, ma fille adore... Elle a déjà presque fini mon stock ! Pourtant, elle m'avait dit qu'elle devait se mettre au régime...

 

---------------------------